Mâcon-Vergisson 2020

19.00  la bouteille

📦  Vendu par 6 bouteilles soit 114€ le carton

Indiquez ci-dessous le nombre de cartons

Appellation Mâcon Vergisson

Localisées sur la roche de Vergisson même, les vignes de la parcelle s’enracinent sur un replat à environ 380 mètres d’altitude ; elles jouxtent les parcelles de Pouilly-Fuissé « Sur la Roche » qui viennent d’être classées en premier cru. La proximité d’un bois les protège des courants d’air venus du nord. La longue croupe de la roche présente des sols issus de roches calcaires du Bajocien supérieur.

Vinification

Après une vendange manuelle, les grappes entières font l’objet d’un pressurage direct lent (12h), les jus de raisin sont à mis à fermenter en fûts de chêne dont 20% de neufs. L’entonnage est effectué par gravité, la fermentation alcoolique démarre naturellement avec les levures indigènes. La fermentation malolactique est effectuée à 100% afin de stabiliser complètement le vin. Un soutirage est effectué à l’issue de cette fermentation. La mise en bouteille est artisanale ; la cire qui coiffe cette bouteille est un second rempart contre une évolution prématurée.

Conseil de dégustation

Servez ce vin à 11 degrés dans de beaux verres, un léger passage en carafe lui donnera des ailes si vous le buvez en jeunesse !

Pour nos vins, les suggestions gourmandes de Manuel Peyrondet

Les préparations autour de nuances lactiques – beurre, crème, émulsions en tous genre, seront un tremplin pour les saveurs du Chardonnay. Les pistes des gougères au fromage, des allumettes, de fines lamelles de comté 24 mois, s’ouvrent donc à vous avec évidence ! A table, le mariage sera aussi heureux, si vous lui présentez des mets assez bruts : un tartare de veau au couteau, assaisonné d’une bonne huile d’olive, de fleur de sel et de quelques noisettes du Piémont torréfiées seront une première marche vers le paradis. En hiver, quand les températures l’exigeront, misez sur la châtaigne, le butternut, ou le maïs, que le chardonnay adore contraster. Une crème de maïs, servie dans une version aérienne de type  » espuma », avec quelques éclats de châtaigne rôtis au beurre demi-sel, et c’est le carton assuré à table ! Comme plat, misez sur les chairs nobles, comme le veau, les poissons de bonne tenue : bar de ligne, sole, saint jacques également ou pourquoi pas une aile de raie. Servis dans leur plus simple appareil, avec un beurre meunière, là encore, les vins seront des partenaires de choix. L’apothéose, se fera au moment du fromage, quand vous sortirez les tommes d’alpage, quelques chèvres affinés, et un beau pain aux fruits secs qui rappellera combien le chardonnay est à l’aise, au contact de toutes ces saveurs ! A condition bien entendu, d’arriver jusqu’au fromage avec une seule bouteille, ce qui ne sera pas évident ! »

Mâcon-Vergisson 2020

Découvrez aussi :